Je suis Avec Lui: Les Mauvais Moments

Il ne m’a jamais gêné qu’un sourire ne vient pas facilement à partir de Dustin. Bien sûr, ses yeux croître chaud, et il la pénètre en un clin d’œil phases pendant des jours à la fois. Il rit de tout son ventre quand l’occasion s’en mérites, mais en général, il n’est pas le rictus sur le type.

Gloria Gaynor chantait dans un hôtel de la salle de bal quand Dustin enfin laisser sortir un fromage sourire et l’a gardé sur son visage à travers une douzaine de disco musique. J’ai à la main pour que la danse joueur de trombone, et à la dizaine de cocktails Dustin inhabituelle tombée de la nuit. Ses inhibitions abaissé, felicity crever.

« Rien de mal ne s’est passé pour moi, » Dustin m’a dit une fois en passant, et je l’ai pris au mot. Cette California kid a côtoyé, j’ai pensé, en supposant que ce qu’il voulait dire, c’était qu’il n’avait jamais connu de difficultés. Je les ai jugés pour lui, si je l’ai gardé pour moi, et je shushed mon intuition, qui a compris la gravité de son visage et de la subtile marasme dans sa posture que sa vie n’aurait pas été douce à travers le centre.

Les Dodgers ont presque fait pour le Monde de la Série la saison dernière. Dustin la ville natale de l’équipe, et de son père. Le père et le fils ont été d’appeler les uns les autres en permanence au cours de la division matchs de championnat. « I love you, man, » Dustin disait toujours avant de raccrocher. Une nuit, alors j’ai regardé sur un pot sur le poêle, Dustin a révélé, encore une fois, plutôt par hasard, que son père avait une maladie pulmonaire chronique causée par l’emphysème. Pendant des décennies, Dustin père qui avait refusé de quitter son trois-packs-un-jour habitude, debout sur ses positions jusqu’à ce qu’il n’avait pas le choix mais pour le commerce dans son Marlboro Rouges pour le tuyau d’oxygène dont il aurait besoin pour respirer.

Dustin rassembler le puzzle pour moi, morceau par morceau. La maladie du poumon des coups de pied dans il y a huit ans, mais avant cela, il a le diabète, et une décennie avant que, le taux de chômage qui a conduit à l’éviction. Oh. Je vois. Dustin avait menti. Difficile sauts avaient été ses compagnons de longue date. J’ai dû porter des jugements dans l’erreur.

Je faisais la chose où je tordent dans l’angoisse mentale sur certains aspects de notre relation quand Dustin m’a envoyé une photo de son papa, la première que j’ai vu. Il portait une chemise Dustin lui avait donné comme un cadeau. Ses yeux étaient fermés, sa bouche était tourné vers le bas, sa barbe avait l’air un peu hirsute. J’ai vu Dustin de son père quelque part — ou était-ce l’inverse?

Ensuite, Dustin papa s’est fracturé la jambe et s’est retrouvé dans un établissement de soins prolongés pour réhabiliter. Dustin m’a gardé posté sur le progrès, comme si il ont été mise à jour moi sur le statut de sa déclaration d’impôts. Son père l’avait fait de nombreuses visites guidées de l’hôpital local du système que d’un tour en ambulance était devenue une routine.

Il n’était pas jusqu’à ce que le fournisseur d’assurance de santé a informé le patient dans une impersonnel et incompréhensible lettre — paraphrase ici — il a dû payer, en haut ou en sortir, que Dustin a montré une certaine détresse. De nulle part près de la maison, Dustin était d’avoir à le confort de sa mère, apaiser son père, demande d’appel de la compagnie d’assurance, et obtenir une nuit de l’éducation en ce qui à long terme des options de soins de santé étaient à la disposition de sa famille.

Nous avions prévu de passer le week-end à explorer, et à la place se trouvait dans une salle pendant des heures, faire des appels téléphoniques à des groupes de défense des droits et la recherche de couverture d’assurance-maladie. Ce qui m’avait fait anxieux à propos de lui dans le passé est devenu banal, tout comme il m’avait assuré qu’il le ferait. Dustin oublie les dates et la moitié des choses que je ne dis pas parce qu’il n’a pas de soins à retenir, mais parce qu’il ne veut pas avoir de l’espace supplémentaire dans son cerveau à gérer. Et donc, ce que j’ai dit à moi-même: Couper la merde, couper la graisse. Il est là, et c’est le plus de.

Lire Helin antérieure de « je suis Avec Lui » colonnes: partie 1, Partie 2, Partie 3, Partie 4, Partie 5, Partie 6 Partie 7 Partie 8, et 9.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *