J’ai Essayé d’Avoir un Orgasme par Jour pendant un Mois — et Il a Totalement Changé Ma Vie Sexuelle

Carrie Bradshaw sex and the city virbators

Quand il s’agit de la santé et du bien-être des tendances et de gadgets, je me considère comme un professionnel de rat de laboratoire à bord avec autre chose que de l’amputer d’un membre. J’ai autorisé les acupuncteurs piquer les aiguilles sur mon front, laisser une fraise de lipo de laser à pénétrer 13 millimètres dans mon abdomen pour faire fondre la graisse, et a mon vagin serré à l’aide d’un laser. Et pourtant, j’ai réussi à la négligence d’essayer la méthode la plus simple et la plus satisfaisante, et en bonne santé (pour ne pas dire totalement gratuit!) expérience connue des femmes (et des hommes): me donner un orgasme par jour — juste assez pour aider à garder l’atrophie vaginale loin (youpi!).

Parlons d’abord les faits. Un orgasme est, bien sûr, que les explosifs, les bienheureux moment où tous vos sexuelle étoiles s’alignent et le vagin contrats de plaisir intense vagues. Mais c’est tellement plus que cela. Orgasmes libérer un concentré d’hormones qui comprennent l’ocytocine, la testostérone et l’œstrogène, dit le Dr Rachel Carlton Abrams, auteur de Bodywise: à la Découverte de Votre Corps, de l’Intelligence d’éducation et de Santé et de Guérison. Ils sont le meilleur remède envisageable de garder vos hormones en équilibre, réduire l’anxiété, améliorer votre vie sexuelle, et de promouvoir un sommeil plus reposant, grâce à la sérotonine libérée pendant l’orgasme. L’enfer, ils pourraient même vous faire un kinder, plus douce personne qui sera un jour à célébrer son 99e anniversaire de la mise à l’échelle de l’Himalaya (on peut rêver, non)?

« Avoir un orgasme chaque jour vous vous sentirez plus heureux », dit Astroglide TTC conseiller santé Dr Draion M. Burch. « Orgasmes la libération de dopamine, ce qui vous fait vous sentir à l’aise. Quotidien des orgasmes peut réduire votre niveau de stress, ce qui aura un impact positif sur votre bien-être à plus d’un titre (ils faire baisser les niveaux de cortisol, moins de poids, augmentation de la fertilité, etc). Lorsque vous l’orgasme, votre rythme cardiaque augmente, ce qui contribue à renforcer votre cœur et de réduire votre pression artérielle. Quotidien orgasmes peuvent conduire à une vie plus longue. Pour ne pas mentionner, ils ont également stimuler votre système immunitaire. »

Depuis, seul un quart des femmes à atteindre l’orgasme lors d’un rapport sexuel, ce qui porte à répéter: Sauf si vous avez un associé avec des quantités illimités d’énergie et de temps pour vous amener à l’orgasme, chaque jour, vous aurez besoin de prendre les choses en mains propres. Littéralement. La Masturbation n’est pas une option — c’est la route de briques jaunes.

Avoir un orgasme chaque jour vous vous sentirez plus heureux.’

Je suis une épouse et une mère de deux enfants de moins de 5 ans qui travaille à la maison. Aucun de ces rôles se prêtent à une chute de tout ce que vous faites à 3 dans l’après-midi, en disant: « Fuck it », et se mettant à l’abri dans une chambre verrouillée pendant 20 minutes avec un vibrateur Lapin. Pour ne pas mentionner, je ne suis pas propriétaire d’un vibrateur. À 13 ans, j’ai découvert tout ce dont j’avais besoin pour atteindre l’orgasme solo ma main droite, la stimulation du clitoris, et de cinq à 10 minutes (oui, j’ai chronométré).

Compte tenu de ma situation, le premier défi que j’ai vécu quand on cherche à avoir un orgasme de la journée était que je devais le faire se produire après que les enfants sont allés au lit à 8 heures, peu importe comment fatigué, j’ai ressenti ou si j’aurais plutôt été binge-watching, Monsieur le Robot et l’allaitement d’un verre de Kahla, j’ai fidèlement collé à mon horaire. Je ne savais pas que cela serait l’une des plus précieuses leçons que j’ai appris ce mois-ci: le cerveau est votre pas. 1 obstacle à la réalisation de l’orgasme — et votre allié le plus important. Sauf si vous rencontrez des changements hormonaux comme le résultat de la prise de certains médicaments, l’allaitement, la ménopause, ou d’une maladie, votre corps va tomber à droite dans la ligne, mais la création d’un mental d’un diaporama des images à caractère sexuel est le genre de boot camp de formation.

Le premier changement que j’ai remarqué après de se masturber sur le reg: ma capacité à invoquer sexy pensées est devenu automatique après environ une semaine. Que l’un fantasme que j’ai qui implique de mon mari et un bureau (je vous laisse remplir les blancs) gonflé au fil du temps pour inclure des accessoires et même quelques nouveaux personnages. Plus je me concentrais sur ces séries d’images, plus je suis ouverte à d’autres alléchant parcelles. Avant je le savais, j’avais environ 10 sexy scénarios à partir de laquelle choisir avant de s’installer et de tir pour un orgasme.

J’ai appris que mon cycle menstruel affecté à la fois l’intensité de mon orgasme et combien de temps il a fallu pour y parvenir. L’orgasme qui m’a donné envie de grimper aux murs la plus en a un que j’avais la nuit d’avant j’ai eu ma période. L’ascension il a fallu environ 15 minutes et a exigé beaucoup de start et de stop afin de ne pas surcharger le clitoris avec trop de friction, mais magnifiquement explosif orgasmique était de sortie, je vous jure, 25 secondes de long et vaut bien l’attente. Mon doux, mais le plus silencieux, des orgasmes qui s’est passé dans les trois premiers jours après ma période close. Et, contrairement à ce que j’avais prévu de se produirait, les orgasmes que j’ai vécu lors de l’ovulation ont été les plus faciles à atteindre (deux à trois minutes du début à la fin) et totalement adorable — je ne me plains pas, mais pas l’esprit-shatteringly.

Le cerveau est votre pas. 1 obstacle à la réalisation de l’orgasme — et votre allié le plus important.

Mais, oh, la santé et le bien-être des avantages. Prendre avec un grain de sel et de garder à l’esprit que je fais de l’exercice régulièrement, de méditer, et de bien manger, mais je dois encore donner du crédit lorsque je pense que c’est dû. Je n’ai pas l’expérience d’une milliseconde de crampes menstruelles le mois, je me suis hors quotidienne — une rareté — je n’ai d’avoir une nuit sans sommeil. Peu importe ce que le stress que j’ai rencontré ce jour, il a disparu de la deuxième j’ai connu l’orgasme. En fait, j’ai été en mesure de canaliser ma colère, une nuit dans l’une des plus agréables orgasmes que j’ai eu ce mois-ci, prouvant ainsi la colère solo le sexe est une chose.

Mais à quoi au sujet de votre partenaire, vous pouvez poser la question. Est-il manquer? Pas du tout, en fait, de lui envoyer des textes secondes après l’atteinte de l’orgasme seul et l’invitant à se joindre à moi pour l’attaquer dans son bureau, au hasard, le mardi à minuit, mon mari a profité de mon expérience de dix fois.

Cependant, j’ai eu peur au premier abord de dire à mon mari que j’étais de me masturber une fois par jour, parce que je pensais qu’il me demande pourquoi j’ai ressenti le besoin de le faire si nous étions encore d’avoir des relations sexuelles. Mais ce que j’ai trouvé était que le fait d’avoir un orgasme de ma propre seulement m’a fait me sentir plus prête à avoir des relations sexuelles avec lui, quelques minutes après. Je me suis retrouvé à ne pas vouloir que beaucoup de préliminaires car j’avais déjà pris soin de réchauffement moi-même, je voulais juste avoir à l’événement principal. Dans un sens, j’étais beaucoup plus à « toutes les activités » sur le sexe après le masturber. Mon mari ne se plaint jamais de préliminaires, mais si je suis honnête, il semblait sacrément heureux d’avoir une femme qui a sauté sur lui le plus souvent et c’était juste … prêt. La chose la plus merveilleuse au sujet de l’orgasme féminin, c’est qu’ils ne pas vous assommer (ahem, hommes); plutôt, ils rev-vous pour plus.

Depuis que j’ai pris soin de mes propres besoins sexuels et de l’apprentissage encore plus de moyens pour me mettre hors de mon corps, m’ont récompensé en me faisant envie de plus de sexe et de connexion, et, en conséquence, à me faire sentir de plus sexuel. Le sexe est une chose que j’attendais, et non pas une chose, mon mari et moi voulions tous les deux, mais étaient parfois trop drainé à l’expérience. Et des orgasmes fréquents ont maintenant disparu à partir d’une expérience à la santé, le bien-être et de la relation de nécessité.

Le sexe est une chose que j’ai attendu et non pas une chose, mon mari et moi voulions tous les deux, mais étaient parfois trop drainé à l’expérience.

Maintenant que l’expérience est terminée, il est certainement difficile de faire moi-même l’orgasme une fois par jour (j’ai été un peu soulagé que j’ai pu prendre un jour de congé). Et c’est OK. Maintenant, je suis masturber plus que je ne l’étais avant, quatre fois par semaine — et je suis la recherche qui est juste assez pour me rappeler que je devrais faire sexuelle une priorité parce qu’il ne me rend plus heureux et plus détendu.

Bien sûr, s’en tenir à toutes les tâches quotidiennes peut être difficile. Mais, hé, c’est une résolution qui est plus facile à maintenir que de céder à la malbouffe.

Laisser un commentaire