Comment le fait d’Être victime de Harcèlement sexuel au Travail Détruit la Vie de Cette Femme

Angela Agganis aimé travailler en tant que chargé de clientèle pour T-Mobile. Elle avait été il y a huit ans, quand elle a été affectée à des travaux sous un nouveau directeur nommé Gary Rochon en Mars 2014. Il aurait commencé à donner Agganis une « attention particulière » dans le formulaire de massages et de mettre son entrejambe dans son visage comme elle a travaillé, elle a dit ThinkProgress. Agganis suis tellement mal à l’aise, elle a pris l’affaire des RH qui, plutôt que d’aider à résoudre le problème, qui aurait demandé de garder le silence — c’est une suggestion qui détruisait sa vie.

Agganis dit des RH sur les massages après une réunion avec Rochon où il aurait subtilement menacée si elle ne cherchait pas à se plaindre à des plus-ups sur son comportement. En réponse, les RH aurait dit son T-Mobile serait de mener une enquête au sujet de ses plaintes, mais elle doit d’abord signer une décharge disant que si elle a « parlé avec tout le monde, mes collègues de travail, alors je pourrais être l’objet de mesures disciplinaires jusqu’à la fin. » Elle n’a pas de signe qu’elle a quitté son bien-aimé de l’emploi. « Je sentais que mon entreprise me sentais comme sans valeur, dit-elle à ThinkProgress.

Elle a déposé une poursuite contre la société dans un effort pour se débarrasser de sa politique pour faire taire les employés qui ont été victimes de harcèlement sexuel, et a depuis été la pire année de sa vie. Elle est passée par plusieurs emplois, mais a été au chômage depuis le mois d’avril: « je devais aller à une banque alimentaire pour la première fois de ma vie, l’hiver dernier. Je n’ai jamais eu à le faire. C’était assez humiliant. »

Depuis la sortie de T-Mobile, Agganis appris Rochon a une histoire de maltraiter les femmes au travail. Il était un médecin pratiquant ans qui a perdu sa licence médicale pour avoir des relations sexuelles avec un patient. Il a été également tiré à partir de la plus récente de l’emploi pour avoir harceler sexuellement une femme d’un collègue. Agganis a entendu les anciens collègues de travail de T-Mobile a demandé Rochon de démissionner peu de temps après elle a déposé sa poursuite (on ne sait pas si il en a), mais cela ne change pas grand-chose pour elle: « C’est bien, mais il a fallu plus d’un an. Un peu trop tard. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *